Quentin Rondepierre, CTO chez Hubup

Publié le 29 septembre 2023
L'interview du jour - Quentin Rondepierre
Aujourd’hui, nous donnons la parole à Quentin Rondepierre, CTO chez nous. Découvrez son parcours !

Quentin, peux-tu brièvement te présenter ?

Je m’appelle Quentin Rondepierre. J’ai 29 ans, et je suis co-fondateur et directeur technique chez Hubup.

Quel est ton parcours ? Quelle est l’origine d’Hubup ?

Après un bac scientifique au Lycée Blaise Pascal de Brie-Comte-Robert et un passage en classe préparatoire à Fontainebleau, j’ai intégré l’Ecole des Mines à Nantes – maintenant IMT Atlantique.

C’est au Lycée et en classe préparatoire que j’ai rencontré mes trois compères : Eric et Cyprien et Antoine.

J’y ai obtenu mon diplôme d’ingénieur fin 2015 dans le domaine énergétique, bien loin du transport public. Peu de temps après, Eric m’a proposé de rejoindre le projet Hubup, et c’est ainsi que nous avons débuté l’aventure début 2016.

Peux-tu décrire ce que tu fais chez Hubup ?

Au sein d’Hubup, j’occupe la fonction de directeur technique. Mes missions au quotidien sont assez diverses et peuvent être réparties en 3 pôles principaux :

Le premier consiste à concevoir et participer à l’établissement des cahiers techniques et fonctionnels en amont des projets. Aussi, j’apporte une assistance technique en cas d’évolution des besoins clients.

Le deuxième est dans le domaine du développement. Je suis responsable de la réalisation de la partie front-end (les interfaces utilisateur) et des applications mobiles, en particulier celles relatives aux relevés GPS, Flexnav et Geolite.

Enfin étant donné que – heureusement – je ne travaille pas seul chez Hubup, le dernier axe consiste à gérer l’équipe technique. En d’autres termes, cela consiste à répartir les différentes tâches entre les personnes ainsi que de veiller à la bonne réalisation des projets en termes de délais et de qualité.

Quelle est ta plus grande fierté chez Hubup ?

Je pense que ce dont je suis le plus fier chez Hubup, c’est d’avoir accompagné et fait grandir notre équipe technique au fur et à mesure de l’arrivée de nouvelles personnes. Contrairement au début de l’aventure Hubup, mon action n’est plus requise sur nombre de projets, et suis entouré de développeurs compétents et autonomes qui prennent des initiatives. Ils sont parfois bien plus calés que moi dans leurs domaines respectifs !

Mais j’ai quand même également une petite fierté quant à la réalisation de la version 2 de notre application Geolite dans laquelle j’ai mis beaucoup d’énergie et d’investissement personnel.

Comment vois-tu Hubup dans 5 ans ?

5 ans, c’est long pour une société qui en a 7 ! Mais si je devais prévoir notre évolution, je dirais que nous aurons grandement augmenté notre place dans le secteur des systèmes d’information du transport public en France, les opportunités sont innombrables et beaucoup reste encore à faire, en termes de marché, de besoins et de produits.

De plus, je pense que nous aurons fortement accru notre déploiement à l’international. À l’heure actuelle, nous sommes présents au Royaume-Uni, au Canada ainsi que d’autres pays francophones, mais cela ne fait que commencer et notre projection vers l’extérieur va être amenée à accélérer dans le futur.

L’équipe va être naturellement amenée à grandir et évoluer, mais par contre, les choses que je ne veux pas voir changer, ce sont nos valeurs de proximité et de réactivité, ainsi que la bonne ambiance qui règne chez nous !

Quel est ton talent/passion caché(e) ?

Je suis un amateur de hard rock et de métal, et joue de la guitare à mon modeste niveau. Hors du cadre professionnel, il n’est pas impossible de me croiser au Hellfest, tout de noir vêtu, évidemment !